17/12/2006

Stand... up Minimes Provinciaux !

Naninne – Minimes Provinciaux

LES ROUCHES FONT DES EMULES !

muddy2bDés l'arrivée dans le vestiaire de Naninne, je sens chez mes joueurs un manque d'envie et de motivation (peut-être la guindaille de la veille dans les jambes et la tête, sacré st-Nicolas !) Pendant l'échauffement, ma tentative de travail sur leur mental ne porte pas ses fruits. Dès l'entame du match, on ne ressent aucune envie, on est amorphe et arrive ce qui devait arriver… à la 9e min : 1-0, à la suite d'un corner. Du bord du terrain, pas moyen de remotiver mes gamins. Rien n'y fait. Pire : à la 17e, c’est 2-0, mais sans une bonne mi-temps de mon gardien et l'intervention bien à propos de dame la boue, le score aurait dû être de 4, voire 5-0. La suite du match se déroule au centre du terrain et puis je sens le déclic chez mes joueurs, l'orgueil, et nous ratons le 2-1… à cause d'elle… qui est partout…dame la boue ! Pendant 5 à 6 minutes, Naninne en a plein les pieds. On pousse mais le score ne change pas et juste avant la pause, suite à un contre assassin… 3-0 ! Pffffffffffff ! Juste avant le repos !

Pendant cette courte période de récupération, j'essaye de sauver ce qui peut l'être, l'amour « propre » (enfin, « propre », vous me comprenez, sur ce terrain pas facile !)

Dés la reprise, les joueurs, plein de courage et de motivation, partent à l'assaut du but adverse et réduisent l'écart très vite : 3-1. Naninne ne sort plus, le pressing et l'envie me font plaisir et au quart d'heure tombe le 3-2. Là, tout le monde y croit de nouveau,le petit banc en premier (chapeau les gars) et continue cette envie de prouver à leur coach qu'ils peuvent prendre 1 point voire plus. Voici venir la 20eme minute, le moment choisi par mes guerriers - pardon, joueurs - pour égaliser. Tout le monde est fou de joie : le banc, le onze, les supporters encore nombreux malgré le froid et la pluie et Jean-Luc et moi bien sûr. Depuis le reprise, Naninne n'a pas encore passé le milieu de terrain et on sent la possibilité de gagner ce match nous envahir pour la première fois. Mais à la 22e minute … sur le seul contre de Naninne …. bardaf, c'est l'embardée … pénalty … 4-3 ( un peu comme les Rouches au FC Brugge ). Avec un coeur gros comme ça, mais un peu dépités, mes gars repartent vers le but adverse. Il reste 4 min, 3 min .... Le temps de jeu est écoulé et à la 33e min, dans les arrêts de jeu, nous bénéficions d’un dernier coup franc coté ligne de touche, à l'entrée de leur rectangle. Toute notre équipe est là, gardien y compris ( si je le pouvais j'aurais fait monter mes quatre réservistes aussi ☺) et là, la joie immense de voir ce ballon pénétrer dans le but adverse. 4-4 ! Ils l'ont fait, chapeaux les gars !

fan2Je suis « super-hyper-méga » fier de vous pour cette deuxième mi-temps avec un physique comme ça (n'en déplaise au vice président ☺) et un mental pareil, on va soulever des montages. Merci à tous.

Boule      

14:00 Écrit par Vincent

Commentaires

merci merci pout tous boule

Écrit par : loic lejeune | 17/12/2006

Un bel exemple de courage et de solidarité !!! J'étais sur le bord du terrain sous une pluie diluvienne et le terrain de Naninne permettait plus de jouer un match de water-polo que de football. J'avais regardé la veille du match les résultats de Naninne à domicile et j'avais remarqué qu'ils étaient bons. Je m'attendais donc à un match difficile. Je tiens à souligner le grand courage de toute l'équipe car après la 1ère mi-temps je n'y croyais vraiment plus. J'avais assisté à un match où il était impossible de jouer au foot. Notre équipe de Minimes a un jeu offensif très marqué sur la vitesse d'exécution et il était vraiment impossible de faire autre chose que de "pousser" le ballon vers l'avant. Heureusement les "Verts" ont adapté leur jeu au terrain et après une formidable seconde mi-temps ils ont ramené un partage plus que mérité. Bravo à tout le monde.

Michel , papa de Romann

Écrit par : Michel Acacia | 18/12/2006

Les commentaires sont fermés.