17/09/2007

Scolaires-sur-Meuse

Scolaires

Lustin – Bossière 

Ce dimanche c'est sur les hauteurs de la Meuse que se déplaçaient nos Scolaires. A Lustin, plus précisément.

Nous avons assisté à un match très agréable. Toutes les conditions étaient réunies : temps ensoleillé, température clémente, adversaire aux gabarits impressionnants, arbitrage parfait et pelouse certes sautillante mais verdoyante. Nous débutons la partie avec la descente et prenons le match en mains tout de suite avec de beaux mouvements bien dessinés collectivement mais sans réel danger pour l'adversaire.

bos1Lustin en avait plein les pieds et se dégageait par de grands coups de pied en avant style all blacks. C'est malheureusement suite à un de ces grands coups de bottes que notre défense va être roulée dans la farine. Lustin mène 1 - 0 (grosse déception de certains de nos défenseurs)  La réaction verte ne va pas tarder, sous les encouragements des parents et suivant les consignes du coach à la lettre, c’est-à-dire jouer au sol. Val Vincinaux égalise méritoirement.

Alors que nos adversaires courent après un ballon insaisissable, nous allons subir le hold-up parfait. Il reste quelques minutes de jeu et suite à un coup franc sur l'aile droit, boum, un long ballon dans le rectangle et patatras… 2 - 1.

Aux citrons, le coach recadre un peu tout le monde et encourage l'équipe à continuer de la sorte avec certes un peu plus de concentration dans notre défense.

Le 2ème time ne se joua que dans un camp : nos petits gars ont tout tenté ( effort personnel, frappe au but, jeu court et rapide, etc.) mais Lustin avait dans ses rang un gardien de but qui, à lui tout seul, sauva les meubles à plusieurs reprises.

Au coup de sifflet final, les Bossièrois firent un court débriefing à même le terrain où la conclusion du coach et de moi-même fut celle ci : il y a des défaites plus encourageantes que des victoires acquises comme celle de notre adversaire du jour et c'est verts et fiers que nos garçons pouvaient regagner les vestiaires.

Michel WILLAERT

22:01 Écrit par Vincent

Les commentaires sont fermés.